poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙ poésie extra-contemporaine et magnifique ∙

MACHINE ROUGE

poésie extra-contemporaine et magnifique

Créée à Pékin avec l’Institut Français, Machine Rouge est une proposition rare et inouïe. La rencontre entre l’exceptionnel comédien-bateleur Denis Lavant et le compositeur-guitariste François R. Cambuzat, véritable icône de la scène avant-rock européenne, accompagnés ici de la volcanique musicienne et bassiste italienne Gianna Greco.
Ce trio étonnant et détonant offre son regard, sa voix, ses musiques des plus écrites, comme ses improvisations les plus folles à des textes de Mallarmé, Artaud, Rimbaud, Pessoa, Michaux, Guyotat ou encore Xavier Grall, pour ne citer qu’eux… Entre performance, lecture-concert et spectacle, Machine Rouge est unique, électrique et tellurique.

Hyper Espace

PUBLIC

public adulte à partir de 16 ans

UNIVERS

Post-industriel | Poésie | Rock

RÉSEAUX SOCIAUX

VIDÉOS

AGENDA

NEWSLETTER

Professionnels de la musique ? Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir les actualités de la culture néo-afro.

S'INSCRIRE

CONTACT

Sylvain Dartoy // directeur de production, co-fondateur
direction[at]agence-spoke.com

LÉA LANKOANDÉ // Administratrice de Production / Co-Fondatrice
lea[at]agence-spoke.com

TANIA GUERRERO // Chargée de Production / Booking / Communication
tania[at]agence-spoke.com

SALOMÉ HOSHINO // ALTERNANTE - Chargée de Production